Top

La crémation.
30 Décembre 2019


Au matin du 4ème jour une vingtaine d'hommes de la famille, dont 2 frères à Nit, vont se raser complètement la tête, y compris les sourcils. Après une dernière prière devant le sarcophage (photo #9), ils sont habillés en moines et se joindront à la dizaine de vrai pour une dernière cérémonie à la maison. La trdition veut que plus il y a de moines pour prier mieux sera l'esprit pour quitter son corps.
Une fois le cercueil chargé sur un pick-up, le cortège funéraire se dirige vers le temple. Une longue corde de soie est attachée au cercueil et les membres de la famille ainsi que les moines (vrais ou faux) marchent devant le véhicule en tenant cette corde. Nit avec le portrait de la défunte ouvre la marche. Derrière le cercueil les nombreux amis accompagnent la dépouille jusqu'au temple.
Arrivé au temple, cette cohorte tourne 3 fois autour du crématoire dans le sens contraire des aiguilles d'une montre (pour remonter le temps). Le cercueil est déposé sur un socle devant l'entrée du four.
Tout le monde s'installe dans la grande salle de prière et c'est reparti pour les litanies entrecoupées de séances cadeaux. Toutefois les enveloppes sont données qu'aux vrais moines. La famille reçoit encore des cadeaux, spécialement des ventilateurs, qu'elle va partager avec les moines. Après cela tout le monde va dire un dernier adieu à la défunte. Les moines viennent en premier avec des noix de coco ouvertes et arrosent le visage du cadavre. Puis les parents et amis viennent avec une fleur en papier qu'il jette dans le cercueil après avoir tapé 3 fois contre les parois de celui-ci.
Quand tout le monde à passé, l'employé du crématoire arrose d'essence le tour du cercueil et en verse également à l'intérieur. Le chariot est poussé dans le four et un fils électrique dénudé est déposé sur le corps pour déclencher le feu; il y a 9 ans c'était avec une allumette que le brasier était allumé.
Tout le monde a les yeux sur la haute cheminée et avant la fumée, comme la fois précédente, une multitude d'oiseaux, qui avaient élus domicile là-dedans, s'échappent suivis par une fumée d'abord clair puis plus foncée.
L'esprit de la morte monte aux cieux. La cérémonie aura duré 3 heures et demi.